Fondation Hôpital Saint Joseph
La Fondation poursuit son action grâce à votre générosité Faire un don

Accueil > Les actions et projets > Les actions en cours > Vivre et croire en Haïti après le séisme du 12 janvier 2010

Les actions et projets

Vivre et croire en Haïti après le séisme du 12 janvier 2010

Photo Jean-Pierre Fabre, vice-président de la Fondation et Dr Alain Martin-Laval, chef du Service Pédiatrique

Le 12 janvier 2010, à 16 h 53, heure locale, un séisme de magnitude 7,3 a frappé brutalement Haïti et particulièrement sa capitale, Port-au-Prince. Le soleil brillait en cette fin d’après-midi quand tout à coup la terre, remuée au fond de ses entrailles, a renversé ce que l’homme avait construit avec tant d’efforts : maisons, cliniques, écoles, facultés, églises, banques, supermarchés, etc.

Le Palais national et la cathédrale, symboles de l’identité haïtienne, se sont effondrés. Au bout de trente secondes, une nuée de poussière s’est élevée vers le ciel dans un grand silence. On aurait dit que la vie et le temps s’étaient arrêtés. Il y eut un long silence à donner la chair de poule. Silence terrifiant suivi de cris de détresse.

Le tremblement de terre fera 300 000 morts.

La Fondation Hôpital Saint Joseph a décidé de participer à la construction d'une clinique pédiatrique à hauteur de 200 000 € et à son fonctionnement (20 000 €/an pendant 5 ans). Aujourd'hui la clinique est ouverte, et la Fondation soutient et participe à son fonctionnement. Vous pouvez retrouver la vie de la clinique au sein Des Gazettes d'Haïti.

Les Gazettes d'Haïti


© Fondation Hôpital Saint Joseph - Plan du site - Crédits - Nous contacter