Fondation Hôpital Saint Joseph
La Fondation poursuit son action grâce à votre générosité Faire un don

Accueil > L'innovation et la recherche > La recherche > Notre volonté > Etre acteur de la recherche médicale

L'innovation et la recherche

Etre acteur de la recherche médicale

La recherche clinique

Il existe différentes manières d’être acteur de la recherche médicale :

  • Soutenir l’activité de recherche médicale réalisée par l’Hôpital Saint Joseph, en faisant un don à la Fondation Hôpital Saint Joseph
  • Accepter de participer en tant que patient à des programmes de recherche

Soutenir l’activité de recherche médicale

Il vous est possible de soutenir la recherche médicale par vos dons. C’est grâce à votre générosité que la Fondation Hôpital Saint Joseph accomplit sa mission de soutien aux programmes de recherche menés par l’Hôpital Saint Joseph.

Si vous souhaitez soutenir la recherche médicale, vous pouvez faire un don à la Fondation Hôpital Saint Joseph.

Accepter de participer en tant que patient à des programmes de recherche

Accepter de participer à un programme de recherche permet :

  • D’accéder dans de bonnes conditions de sécurité à un traitement innovant (médicament ou dispositif médical) ou à une nouvelle  stratégie diagnostique /thérapeutique en cours d’évaluation avec le bénéfice d’un suivi médical « personnalisé et renforcé »
  • D’aider aux avancées de la recherche et améliorer la prise en charge pour les autres patients

Comment le patient est-il sélectionné ?

Une étude clinique est toujours réalisée sur un échantillon de personnes qui ont été sélectionnées à partir d'une population générale.

On distingue des critères de sélection « positifs »  (ou critères d’inclusion) dont la présence est indispensable pour que les patients puissent être inclus dans la recherche, et des critères de sélection « négatifs » (aussi appelés critères d'exclusion).

Participer à une recherche dite « interventionnelle »

Au cours de sa prise en charge, un patient peut se voir proposer de participer à une recherche dite interventionnelle, ce qui signifie que la personne malade participe à un programme sur une méthode diagnostique, une stratégie thérapeutique, un médicament, un produit ou un matériel innovant…

Ce type de recherche peut se traduire par :

  • Une intervention chirurgicale
  • Des visites et examens supplémentaires (visites de contrôles, scanner/IRM, radio, prises de sang, …)
  • La prise de médicaments en cours d’évaluation (avant leur mise sur le marché)
  • Une randomisation (tirage au sort pour un type d’intervention ou de traitement)

Une recherche interventionnelle ne peut être menée sans information de la personne sur laquelle est mené l'essai et sans qu’elle ait donné son consentement « libre et éclairé ». Pour en savoir plus sur la démarche de consentement, rendez-vous sur le site Internet de l’Hôpital Saint Joseph.

La participation à un programme de recherche est proposée au patient par son médecin ou la personne responsable de l’essai et soumise à son accord préalable.

Afin que le patient puisse décider s’il souhaite ou non participer au programme de recherche qui lui est proposé, une information complète et claire lui est alors donnée : quelles sont les finalités de l’étude ? Combien de temps dure l’essai ? Quels impacts cela peut-il avoir sur la vie quotidienne ? Faut-il venir régulièrement à l’hôpital ? Quels sont les éventuels risques encourus ? Cette information est donnée par oral par le médecin à l’occasion d’un échange permettant au patient de poser l’ensemble des questions qu’il souhaite.

En outre, l’ensemble des éléments concernant la recherche seront résumés au sein d’un document d’information écrit pour lequel le Comité de Protection des Personnes et les associations de patients ont donné leur avis, voire les ont complétés afin de les rendre clairs et compréhensibles.

L’échange avec l’équipe médicale et le document écrit ont pour objectif de permettre au patient d’éclairer sa décision de participer ou non au programme de recherche pour lequel il est sollicité.

Lorsque le patient considère qu’il a suffisamment d’information, il peut alors donner son consentement, qui se formalise par la signature d’un document dit de « consentement éclairé » garantissant qu’il a reçu et compris toutes les informations de la part du médecin.

Pour en savoir plus, le patient peut trouver des informations auprès des associations de patients, qui pourront lui donner des éléments complémentaires ou encore des retours d’expériences, par exemple.

Participer à une recherche non interventionnelle ou à une recherche sur les données des patients

Les recherches non interventionnelles (ne modifiant pas la prise en charge du patient) ou des recherches sur les données des patients (utilisant des données issues des dossiers médicaux), permettent d’évaluer les effets d’un traitement et/ou d’une intervention, les pratiques médicales, le suivi à long terme de certaines pathologies ou populations de patients, etc.

Pour ce type de recherche, une information ainsi qu’une « non opposition à participer »  sont suffisantes, pour que les équipes de recherche puissent accéder aux informations médicales du patient dans le strict respect de la loi et de la confidentialité (anonymisation des données).

 

© Fondation Hôpital Saint Joseph - Plan du site - Crédits - Nous contacter