Fondation Hôpital Saint Joseph
La Fondation poursuit son action grâce à votre générosité Faire un don

Accueil > L'action solidaire et humanitaire > Des nouvelles d'Haïti : La Gazette > De l'information pour construire les adultes de demain ! Gazette # 32 - Septembre 2019

L'action solidaire et humanitaire

 

De l'information pour construire les adultes de demain ! Gazette # 32 - Septembre 2019

Rentrée scolaire à Haïti pour Célestine, Rosalie et Suzanne

Avec une semaine de décalage avec la France, les écoliers Haïtiens ont fait leur rentrée scolaire le 9 septembre ! Celle-ci s'est déroulée dans un climat de tensions socio-économiques, du fait d'une pénurie de carburants. Durant le mois d'août, nos bénévoles sont intervenus auprès des enseignants, pour des séances d'information sur l'éducation affective et sexuelle.

Après 3 mois de vacances d’été sans grande activité, les enfants sont heureux de retrouver l’école. Les élèves retrouvent le rythme des réveils précoces, de la cérémonie du drapeau, des cours jusqu’en début d’après-midi… A Haïti, chaque enfant va à l’école en uniforme, chaque école ayant son propre uniforme, nous allons donc à nouveau pouvoir profiter du spectacle des rues remplies d’écoliers en uniformes.

Des formations pour prévenir l'avenir

Pour préparer cette rentrée, sœur Gloria Inès, responsable des écoles du voisinage, a mis en place une formation des professeurs au cours du mois d’août. Elle nous a demandé d’intervenir en qualité de sage-femme et pédiatre, sur le sujet de l’éducation affective et sexuelle. Nous avons donc passé une journée devant 50 professeurs (de la maternelle à la terminale), à essayer de susciter des échanges et débats, à mettre en avant leur rôle fondamental dans ce domaine en tant que parents et éducateurs, et à compléter leurs connaissances de la physiologie. Beaucoup d’entre eux ont joué le jeu et ont participé activement, ce qui a donné lieu à des débats animés et à une demande d’intervention devant les parents d’élèves dans le futur.

Les enjeux dans ce domaine sont en effet immenses, tant ces sujets sont tabous en famille et dans la société. Il en résulte une grande méconnaissance du fonctionnement du corps humain et des mécanismes de la fertilité, ainsi que de nombreuses croyances erronées. Nous avons pu repartir des observations sur le terrain (grande majorité de grossesses non désirées, très grand nombre de violences sexuelles au sein des familles, grande instabilité des structures familiales, nombreuses infections génitales dès le plus jeune âge …) pour réfléchir ensemble sur la manière de transmettre de grandes notions fondamentales à leurs élèves. Ainsi, le principe du respect du corps dès le plus jeune âge (ce qui implique un changement de pratiques sur les châtiments corporels), le respect de l’intimité, le fait de nommer clairement les sujets touchant au corps et à la sexualité quel que soit l’âge, ont été abordés. Tous ces principes ne vont pas de soi dans la culture haïtienne, et ont donné lieu à des débats intéressants.

Nous avons essayé d’apporter notre petite pierre à l’édifice pour construire des adultes de demain épanouis et responsables. Nous devrions pouvoir intervenir en petits groupes devant les élèves au cours de l’année pour poursuivre ce travail. D’ici là nous continuons d’essayer d’aborder ces sujets avec les parents en consultation.



© Fondation Hôpital Saint Joseph - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Nous contacter