Fondation Hôpital Saint Joseph
La Fondation poursuit son action grâce à votre générosité Faire un don

Accueil > L'action solidaire et humanitaire > Des nouvelles d'Haïti : La Gazette > Un cheminement des patients bien organisé - Gazette #25 - Mars 2018 > Une intégration réussie pour Capucine et Bruno

L'action solidaire et humanitaire

 

Une intégration réussie pour Capucine et Bruno

Bruno, chargé de la gestion administrative

Cela fait maintenant un mois et une semaine que nous sommes arrivés et nous nous sentons bien intégrés dans le fonctionnement du Centre Pédiatrique Marie Poussepin.

Capucine découvre différents postes de la clinique. Après avoir passé 3 semaines à la pharmacie avec Soeur Genoveva pour découvrir son fonctionnement et les médicaments, Capucine a travaillé pendant 2 jours avec Evenia, l’infirmière du Centre Pédiatrique.

Enfin, après 2 jours de formation à la caisse avec Collègue, elle la remplace maintenant depuis 10 jours pour ses congés. Ce poste consiste à créer les nouveaux dossiers, encaisser les consultations et les médicaments (qui seront ensuite délivrés à la pharmacie) et vendre biscuits et boissons.

Cette formation à différents postes est la volonté de Soeur Ana Patricia. Chaque employé doit passer par tous les postes afin que tous puissent comprendre le travail des autres et se remplacer entre eux si besoin.

De son côté Bruno a travaillé pendant 3 semaines avec Soeur Ana Patricia, avec de plus en plus d’autonomie dans la gestion administrative du Centre. Soeur Ana Patricia est partie depuis 10 jours en Colombie pour 2 mois. Bruno la remplace pour cette période.

Pas facile ni pour l’un ni pour l’autre car la comptabilité et l’administratif ne font pas partie de nos champs de compétences, mais nous avons l’impression d’être utiles simplement par notre présence qui permet à deux membres de l’équipe de pouvoir s’absenter.

Juste après notre arrivée, il y a eu un autre changement important dans le Centre : Soeur Nadia, qui travaillait au Centre depuis son ouverture, est partie car l’évêque l’a appelée à travailler dans une autre clinique. Elle a été remplacée par le Dr Jean François. Ce changement remet en cause certaines habitudes du fait de nouvelles pratiques. L’expérience est intéressante et enrichissante !


© Fondation Hôpital Saint Joseph - Plan du site - Crédits - Nous contacter