Fondation Hôpital Saint Joseph
La Fondation poursuit son action grâce à votre générosité Faire un don

Accueil > L'action solidaire et humanitaire > Des nouvelles d'Haïti : La Gazette > La Clinique prend ses quartiers d'été - Gazette #28 – Août 2018 > Une visite dans la ville de Corail...

L'action solidaire et humanitaire

Une visite dans la ville de Corail...

La Pharmacie

Le mercredi, Docteur Guirlène est là pour assurer les consultations, ce qui nous a permis d’aller à Corail avec les sœurs Brésiliennes qui habitent à côté de chez nous et de voir de quelle façon le centre pédiatrique pouvait réaliser un partenariat avec leur projet. Corail est une ville très pauvre située sur la plaine, au pied des montagnes. Elle fait partie des villes qui ont été construites à la suite du tremblement de terre de 2010 afin d’accueillir les réfugiés de Port-au-Prince et des environs en détresse. La ville est constituée de 6 blocs de 250 petites maisons de 6 m² alignées les unes à côté des autres avec 6 cabines servant d’espace toilette-douche pour 30 maisons (il y a facilement de 6 à 10 enfants par femme). Les sœurs Brésiliennes réalisent divers activités (artisanat, broderie, coutures, musique…) avec les habitants de Corail leur permettant ainsi, en vendant leurs réalisations de dégager un peu d’argent. Elles ont aussi plusieurs groupes de formation, notamment avec les femmes enceintes et un groupe nutrition où elles suivent les enfants souffrant de malnutrition sévère.

Chaque semaine, le poids des enfants est pris et du beurre de cacahouète et des farines riches en propriétés nutritionnelles sont distribués. Les mamans reçoivent aussi régulièrement un temps de formation sur la nutrition. Parmi les 5 sœurs du projet, l’une est phytothérapeute et une autre est psychologue. Ces dernières réalisent des consultations hebdomadaires pour les adultes et les enfants. De plus, elles élaborent plusieurs médicaments naturels à base de plantes ce qui leur permet de soigner une partie de leurs patients. Parfois, les sœurs envoient des enfants au centre pédiatrique lorsqu’elles ont besoin d’un avis médical.

Ainsi, nous avons pu assister aux consultations de la sœur phytothérapeute et voir comment se déroulait le suivi des enfants. Cela a été très intéressant car nous avons vu une façon alternative de diagnostiquer les maladies des patients, à l’aide d’un pendule et d’un cahier contenant les images des divers virus, bactéries et maladies. Un peu déroutant lorsque l’on est habitué à une médecine plus scientifique.


© Fondation Hôpital Saint Joseph - Plan du site - Crédits - Nous contacter