Fondation Hôpital Saint Joseph
La Fondation poursuit son action grâce à votre générosité Faire un don

Accueil > Actualités et publications > Actualités > Dernières actualités > Le Don en Confiance a 30 ans : trois questions à Jean-Pierre Duprieu, son Président

Actualités et publications

Le Don en Confiance a 30 ans : trois questions à Jean-Pierre Duprieu, son Président

Le Don en confiance a 30 ans

La Fondation Hôpital Saint Joseph est labellisée depuis 2012 par le Don en Confiance, qui célèbre cette année ses 30 ans d'existence. Retour sur ces trois décennies avec Jean-Pierre Duprieu, son président, que nous avons rencontré pour l'occasion.

Quelles sont les origines de la création du Don en Confiance ?

Dès le développement des campagnes de collecte « de masse » dans les années 1980, le secteur a rapidement mesuré l’importance d’entretenir un lien de confiance avec celles et ceux qui lui confient leurs fonds, en l’occurrence les donateurs. De cette prise de conscience est née une forme de responsabilité collective. Les quelques situations chaotiques auxquelles les associations et fondations collectrices ont pu être confrontées par le passé ont sans doute accéléré ce mouvement. Néanmoins, le secteur peut se féliciter d’avoir pris conscience en son temps et durablement de ses responsabilités vis-à-vis du public qui lui accordait sa confiance. De la responsabilité des dirigeants naissent des devoirs et la nécessité d’une déontologie pour les formaliser. C’est dans ces conditions qu’a été créé, dès 1989, le "Don en Confiance", premier label garantissant la bonne utilisation de l’argent de la générosité. Aujourd’hui, le développement de la philanthropie et des formes de générosité à travers lesquelles elle s’exprime est indispensable pour maintenir la vitalité de notre secteur. En dépend le maintien de cette confiance – ce bien précieux – qui repose sur une responsabilité collective dont chaque acteur a le devoir de se saisir et d’incarner.

Que garantit le label « Don en Confiance » ?

Le label "Don en Confiance" est adossé à une Charte de déontologie reposant sur quatre principes déclinables pour toute organisation au service désintéressé de l’intérêt général, de l’association de quartier à la structure en réseau déployée à l’international :

  • respect du donateur, impliquant que la structure collectrice contracte à son égard l’obligation de réaliser fidèlement la volonté exprimée ;
  • transparence, dont l’esprit est de veiller à ne jamais donner une image tronquée de la réalité, y compris en cas de difficultés affectant ses moyens ou ses activités ;
  • recherche d’efficacité, qui stipule que l’organisation, dépositaire de la générosité du public, se doit d’être particulièrement attentive à mobiliser au mieux les moyens qui lui sont confiés pour remplir son objet social ;
  • probité et désintéressement, supposant que les activités sont conduites avec honnêteté, interdisant notamment de tirer de cette activité un avantage financier au profit de ses adhérents, fondateurs ou collaborateurs, et évitant tout conflit d’intérêts.

Quelles sont les principales évolutions qu’a connues le Don en Confiance depuis sa création et quel avenir pour son action ?

Nombreuses sont les évolutions intervenues en trente ans d’existence. Toutefois, nous pouvons noter trois grandes tendances qui ont forgé ce qu’est le Don en Confiance aujourd’hui :

  • la professionnalisation : aujourd’hui, le contrôle continu des organisations labellisées est exercé par une centaine de bénévoles de haut niveau, bénéficiant d’un encadrement compétent et engagé et d’un programme de formation exigeant ;
  • l’indépendance : les décisions de labellisation sont prises par la Commission d’agrément, instance du Don en Confiance composée exclusivement de bénévoles indépendants. Ces décisions sont validées par le Conseil d’administration, composé pour sa part d’une majorité de personnalités qualifiées, qui n’exercent pas de fonctions dans les organisations labellisées. Les contrôleurs désignés auprès des organisations labellisées sont également indépendants de toute attache avec elles ;
  • l’ouverture : initié par 18 associations et fondations du secteur humanitaire et social, le Don en Confiance s’est ouvert à toutes les organisations d’intérêt général, ainsi qu’à celles collectant en majorité du mécénat. Aujourd’hui, 90 associations et fondations œuvrant pour des causes aussi diverses que la lutte contre la pauvreté, la recherche médicale, l’aide aux personnes malades ou handicapées, la protection de l’environnement ou encore la défense des droits de l’Homme sont labellisées.

La labellisation est un processus qui s’inscrit dans un temps long ; ainsi, nous nous devons de continuer à assurer notre mission. Les principes sur lesquels reposent notre action paraissent transgénérationnels et immuables, mais notre Charte de déontologie n’est pas restée figée depuis sa rédaction initiale. Le Don en Confiance poursuit en permanence son travail d'enrichissement, afin de répondre aux mieux aux évolutions du secteur associatif, en perpétuel mouvement. Evolution des risques, innovations technologiques, multiplication des formes de dons... autant de défis qui nous amènent à repenser régulièrement notre positionnement et nos actions pour le secteur et pour les donateurs. Parce qu’il vise à rassurer les donateurs d’aujourd’hui et de demain, le label évolue avec son temps. Cultivons la confiance !


© Fondation Hôpital Saint Joseph - Plan du site - Mentions légales - Crédits - Nous contacter